www.les-fenetres.com

Fenêtres de toit Roto

Tout sur les tuiles béton Redland

Pierres précieuses, histoire, technique, gisements, etc...

Pierres fines, précieuses, collection

Rencontres pour les chiens et leurs maîtres

Partir vivre ailleurs ?

Voyance claire et nette

Lecture des lignes de la main, la chiromancie

Pose Tuiles béton 3

La pose normale.
La charpente.

Aprés avoir choisi les sections des différents éléments de la charpente, poser les pannes avec un écartement adapté . Poser les chevrons et les clouer sur les pannes. Il faut commencer par les chevrons qui se trouvent aux extrémités de la toiture et continuer en allant au centre.
Pour avoir une toiture bien plane, il faut tirer une corde d'un bout à l'autre de la toiture et ajuster la hauteur des chevrons au niveau de chaque panne en les calant ou en les entaillanl au besoin, suivant le repère de la corde. S'assurer aussi que les chevrons sont bien alignés au niveau du faîtage.
Poser les liteaux comme suit : Tirer un cordeau sur toute la longueur de la toiture à 25mm du bord supérieur des chevrons, tracer sur tous les chevrons et clouer la dernière rangée de liteaux de façon à ce que le bord supérieur des liteaux soit sur ces traces. Tirer une corde sur toute la longueur de la toiture, parallélement a la derniére rangée de liteaux sur le bord inférieur des chevrons et clouer la première rangée de liteaux suivant cette ligne.
Cette première rangée doit être plus haute que les autres (les liteaux de la premiére rangée doivent avoir une épaisseur de 20mm de plus, on peut aussi utiliser directement la planche de gouttière pour compenser l'épaisseur d'une tuile). Fixer la deuxième rangée de liteaux à 33,5-34,0cm du bord inférieur des chevrons. Mesurer la distance entre la deuxième et la dernière rangée de Iileaux.
Diviser celle distance par le pureau maxi conseillé (34,5cm pour les tuiles double romane avec une pente supérieure à 26° autrement, c'est 32cm). Prendre le résultat arrondi au chiffre supérieur. (On ajoute 1 et on a le nombre de rangées de tuiles). Diviser la distance enlre ta deuxième et la demière rangée par ce chiffre et on obtient le pureau réel à utiliser. On pose alors les autres rangées de lileaux avec un espacement égal au pureau réel

Les tuiles.
Pose tuilesDans le plupart des cas, la pose des tuiles ne présente aucune difficulté et. avec un peu d'habitude, s'avére trés rapide. Les tuiles plates se posent à joints croisés tandis que les tuiles double romane se posent soit a joints croisés, soil à joints droits (choix préférable).
Si possIble, Il est préférable d'adapter légérement la longueur du toit aux tulles, pour éviter des coupes inutiles sur les bords, et on doit faire une pose à blanc» avant de recouper pannes et liteaux en longueur.
Deux cas se présentent : Tuiles double romanes : Pour ce type de tulles, la pose à Joints droits est plus esthétique. On utilise alors une tuile finale de largeur 22cm et la longueur du toit devrait être égale à ~ nombre de tuiles double romane x 30cm + 22cm ».

Les faîtières, l'écran de faîtage.
FaîtageAfin de garantir une étanchéité permanente du faîtage. nous préconisons fortement l'utilisation d'un écran de faîtage : un écran de sous-toiture esl coincé entre les deux dernières rangées de tuiles, le surplus est éventuellement arasé le long du bord de la dernière rangée. Cette solulion se rapproche de la pose à sec (closoir sur lisse) préconisée généralement par les fabricants de tuiles béton mais est beaucoup plus économique.
Bien sur, si un écran de sous-toiture est utilisé sur l'ensemble du toit, cette disposition n'est plus utile. Les faltières sont posées en dernier, en tenant compte du sens des vents dominants. La pose se fait sur lit de mortier teinté, on peut également poser sur mortier brut puis réaliser un coulis de ciment teinté.
Poser les faîtières à blanc et s'assurer qu'il y a un recouvrement minimum de 7cm entre chacune d'elles. Préparer le mortier de scellement et remplir les recouvrements (entre deux faîtières) et les côtés sous les faîtières (entre tuiles et faîtières).
Lisser à la truelle et avec une éponge humide. En bout de faitiére, il convient de remplir l'espace avec un mélange de tessons de tuiles cassées el de mortier si des pièces terminales ne sont pas disponibles. Le mortier de scellemenl sera réalisé par un mélange de :
- 3 parts de sable lavé et tamisé
- 0,5 part de ciment
- 0.5 part de chaux
- oxyde en fondion de la teinte à obtenir ( 3 à 5% du poids de ( chaux + ciment).
L'ajout de chaux permet d'obtenir un mortier dit « bâtard» plus souple qu'un mortier au ciment, ce qui limile les risques de fissuration par le travail de la. charpente

La pose avec fixation.
Les tuiles comportent deux trous permettant de les fixer aux liteaux ( clous galvanisés, normaux ou crantés, vis laiton ou Inox,... ), cela dans les cas suivants: - pour des pentes supérieures à 45° (100% ) - pour assurer une meilleure résistance du toit au vent, même pour des pentes inférieures. On peut soit fixer l'ensemble des tuiles ou réaliser une fixation partielle ( 2 rangées de tuiles sur la périphérie puis 1 tuile sur 3 par exemple) pour les tulles de rive souvent plus exposées au vent que le reste de la toiture. pour les tuiles recouvranl une lucarne. Lorsque l'on doit couper des tuiles pour réaliser une jonction. Il peut être utile de fixer certaines d'entre-elles par sécurité ( on peut également utiliser du fil de fer galva, cuivre ou laiton ). Nous recommandons au minimum de fixer les tuiles du premier rang (tuiles d'égout) et celles situées en rives.
Pose 4 ***** Pose 2