www.les-fenetres.com

Fenêtres de toit Roto

Tout sur les tuiles béton Redland

Pierres précieuses, histoire, technique, gisements, etc...

Pierres fines, précieuses, collection

Rencontres pour les chiens et leurs maîtres

Partir vivre ailleurs ?

Voyance claire et nette

Lecture des lignes de la main, la chiromancie

Pose Tuiles béton Lexique 1

ABERGEMENT : Réalisation et résultat d'un ouvrage de raccordement d'étanchéité à la périphérie d'une souche de cheminée, au droit de sa jonction avec la couverture.
ABOUT : Pièce placée à l'extrémité du faitage ou de l'arêtier.
ACROTERE : Elément d'une façade situé au-dessus du niveau de la toiture qui la masque en partie ou en totalité en constituant un rebord.
AERAULIQUE : Etude de l'écoulement des gaz.
ALGICIDE : Qualifie tout produit dont l'action détruit ou empêche le développement des micro-végétaux (algues, lichens, moisissures, et champignons parasites) en particulier sur les toits et les murs.
ANGLAISE (POSE A L') : Partie peinte sur les battants et traverses des portes, à l'endroit ou les mains portent, au lieu et place des plaques de propreté.
APPROCHE : On désigne par ces termes des tuiles tranchées latéralement de façon à obtenir un raccordement avec la ligne d'arêtier.
ARETIER : Charpente : Pièce de charpente inclinée, placée à l'intersection de deux pans de toiture. Couverture : L'arêtier désigne également les éléments de couverture recouvrant l'arêtier de charpente.
BANDE : Pièce en zinc, plomb, cuivre, aluminium, etc... , de faible largeur raccordant différents ouvrages de toiture, désignée par un qualificatif spécial suivant sa place et son rôle : Bande - d'agrafe, - d'astragale, - de battellement, - d'égout, - de filet, - à rabattre, - de rive, - de solin.
BANDEAU : Légère saillie horizontale sur une façade destinée, entre autre, à éloigner les eaux de pluie du mur. Il correspond généralement au niveau d'un plancher. Ce terme désigne également la planche fixée au bout des chevrons pour fixer la gouttière.
BARDAGE : Revêtement des parties verticales d'une construction effectué à l'aide de frises de bois, de plaques fibres-ciment, de zinc, d'ardoises, etc... Le bardage respecte nécessairement les techniques de couverture pour protéger la surface…
BARDELIS : "Ouvrage réalisé avec des tuiles plates scellées dans une saignée le long d'une paroi lorsque la couverture vient en pénétration le long de celle-ci, leur autre extrémité reposant en fond de cannelure d'une rangée de tuiles canal de courant ; ou encore avec des tuiles plates scellées en biais et avec dépassement le long d'une rive pour former renvoi des eaux. Elles sont recouvertes par une rangée de tuiles canal de couvert a cheval sur le dernier rang de tuiles canal de courant et le bardelis. Le bardelis peut aussi être constitue de demi-tuiles canal."
BASCULEMENT : Ce terme désigne un surélèvement de la tuile à l'égout afin qu'elle soit placée selon le même angle de pente que les autres tuiles.
BATTRE LE CORDEAU : Tracer un trait en lâchant une corde teintée afin de marquer le liteaunage et l'alignement des tuiles.
BESACE : Petit ouvrage triangulaire, souvent de zinc, situé juste au-dessus d'une pénétration continue et destiné à empêcher l'eau de pluie de stagner à cet endroit.
BIAISE : Tuile taillée afin de s'adapter à une noue, un arêtier ou une pénétration.
BRIQUE DE COUVERT : Bardeaux céramiques destinés à réaliser une aire plane au-dessus des chevrons d'une toiture.
BRISIS : Versant inférieur d'un comble a la Mansart.
BUTYLE : Matière élastomère de synthèse (copolymère d'isobutylène et d'isoprène) utilisée surtout dans les mastics souples d'étanchéité à l'air et à l'eau, au pourtour des vitrages.
C.A.U.E. : Conseil d'Architecture, d'Urbanisme et d'Environnement. Un C.A.U.E. est un organisme départemental d'informations, de conseils, de formations, de rencontres et d'initiative, ouvert à tous, crée par la loi du 3 janvier 1977 sur l'Architecture. Un C.A.U.E. a pour objet la promotion de la qualité de l'Architecture, de l'Urbanisme et de l'Environnement. Le C.A.U.E. assume des missions de service public dans un cadre et un esprit associatifs. Les demandes dont il est saisi l'amènent en outre à intervenir, avec ses partenaires, dans les démarches de développement local.
CALEPINAGE : Ce terme désigne le calcul préalable du nombre d'éléments de toiture à utiliser, ainsi que leur emplacement.
CALFEUTREMENT : Action qui consiste à combler un espace étroit avec un matériau compressible, souvent étanche et isolant, comme du mortier.
CHANLATTE : Liteau ou chevron de bois fendu afin de présenter une coupe diagonale. La chanlatte reçoit généralement le premier rang de tuiles ou d'ardoises formant l'égout d'une toiture.
CHASSIS : Ouvrage de toiture de petite taille (moins de 0,8 m² par convention) destiné à éclairer ou ventiler. Les ouvertures plus grandes sont appelées fenêtres de toit.
CHATIERE : Petite ouverture pratiquée sur une toiture pour l'aération des combles.
CHENEAU : Canal en pierre, terre cuite, bois ou métal situé à la base des combles, en égoût ou à la jonction de deux versants, destiné à recevoir les eaux d'une toiture et à les diriger vers des tuyaux de descente ou vers des gargouilles. La gouttière peut être considérée comme un petit chéneau léger suspendu à la toiture.
CHENEAU : Petit canal en terre cuite, en pierre, en béton ou en métal destiné à recueillir l'eau de pluie et à la diriger vers un tuyau de descente.
CHENEAU A L'ANGLAISE : Il s'agit d'un type spécifique de chéneau métallique reposant sur un fond en bois soutenu lui-même par des supports.
CHENEAU ENCAISSE : Le chéneau encaissé diffère de celui à l'anglaise parce qu'il est entièrement contenu dans un caisson en menuiserie constitué d'une planche de fond et d'une planche de socle, revêtue d'un devant de socle et d'une main courante métallique.
CHEVETRE : Charpente. Pièce qui se place entre deux solives dites solives d'enchevêtrure pour ménager une ouverture, une trémie dans un plancher.
CLIP : Pièce métallique qui permet la fixation à sec de certains éléments d'une couverture.
CLOSOIR : Pièce assurant l'étanchéité entre les tuiles du faîtage ou de l'arêtier avec les tuiles du dernier rang. Un closoir ventilé est muni d'orifices de ventilation.
COATING : Peinture émulsion acrylique antifongique pour l'entretien des tuiles Redland première génération. Le coating permet de refaire une recoloration de surface après avoir nettoyé les anciennes tuiles "granuleuses".
Lexique 2